Publié le 29/07/2017 à 06:00 / Béatrice Dupin

ÉVÉNEMENT

La 17e fête du Bleu Vercors-Sassenage se déroule les 29 et 30 juillet à Sainte-Eulalie-en-Royans. Dans la Drôme, quatre producteurs fermiers produisent ce fromage réputé. Zoom sur la Ferme de la Cîme du mas, située à La Chapelle-en-Vercors.

« Le Bleu du Vercors-Sassenage est compliqué à fabriquer, on ne le réussit pas systématiquement. Il faut donc être au point avant d'en diffuser de partout », confie Anne Revol, associée de la Ferme de la Cîme du mas.

Au sein du parc naturel régional du Vercors, les routes peuvent parfois être taillées dans la roche ou à flanc de falaises. De quoi s'assurer un itinéraire pittoresque mais aussi profiter de panoramas uniques et impressionnants. Le Vercors est aussi un haut lieu de la résistance. Nombreux sont donc les touristes à s'y aventurer. D'ailleurs, ces temps-ci, il n'est pas rare de croiser des cyclistes ou encore des vacanciers. Ce n'est pas Anne Revol qui dira le contraire. Son exploitation - la Ferme de la Cîme du mas - est située à La Chapelle-en-Vercors, et plus particulièrement aux abords de la route départementale 178, qui relie cette commune à Vassieux-en-Vercors. Outre des locaux, beaucoup de clients sont des touristes. D'ailleurs, les ventes semblent être plus nombreuses lors de la période estivale et les vacances scolaires. « Non, nous ne sommes pas si reculés que cela », sourit-elle volontiers.

Vente à la ferme

La vente directe représente d'ailleurs près de 80 % de l'activité. « Avec nos villardes, nous n'avons pas assez de lait pour livrer à la coopérative. Afin d'arriver à en vivre, nous avons choisi de valoriser nos produits sur la ferme, lesquels sont également présents dans des épiceries ainsi que des restaurants implantés sur le territoire du Vercors », explique Anne Revol, l'une des associés du Gaec familial. Outre fabriquer du Bleu du Vercors-Sassenage, l'exploitation produit également du cimarain (type gruyère, pâte cuite pressée), du vercato (pâte souple) ainsi que des tommes fermières.
L'exploitation possède au total 22 vaches (20 villardes et 2 abondances) ainsi qu'une quinzaine de génisses pour le renouvellement. Au total, ce sont 40 000 litres de lait qui sont transformés chaque année, dont 12 000 pour le seul Bleu. Un volume appelé à croître cette année « entre 15 000 et 20 000 litres. Nous avons trouvé un nouveau commerce. Le Bleu du Vercors-Sassenage est compliqué à fabriquer, on ne le réussit pas systématiquement. Il faut donc être au point avant d'en diffuser de partout », note aussi Anne Revol.

Une véritable passion

Un fromage « compliqué ». Mais que l'on aime toutefois fabriquer. Car pour Anne Revol, ce métier reste une véritable passion, qu'elle n'hésite pas à faire découvrir lorsque les clients passent le pas de sa porte. « On ne fait pas ce métier par défaut mais par passion et envie. Nous sommes par ailleurs présents tout au long de la chaîne de valeurs : sur nos terres, ce sont nos vaches, c'est nous qui vendons », poursuit la jeune femme.
L'exploitation est en système conventionnel. Pour autant, Anne Revol et son mari Sébastien respectent leurs terres et l'environnement. Ainsi, ils n'achètent pas d'intrans. « Nous avons 57 hectares : une dizaine sont labourales, une vingtaine est fauchée, il y a aussi des landes et des parcours. Nous n'apportons que le fumier des vaches. Le but est d'être autonome », ajoute-t-elle aussi.

Des villardes à la fête du Bleu

Afin de se faire connaître, la ferme est présente sur plusieurs supports de communication, édités par l'office de tourisme local, ainsi que sur la plaquette des fermes du Vercors. Et outre la signalétique, les deux exploitants peuvent aussi compter sur la fête du Bleu du Vercors-Sassenage organisée chaque année. Sa 17e édition se déroule d'ailleurs ce week-end à Sainte-Eulalie-en-Royans. Anne et Sébastien Revol exposeront à cette occasion quelques villardes. « C'est un événement important. Il permet de promouvoir les agriculteurs, les produits et les animaux. Il est important que la villarde soit présente. C'est dans notre cahier des charges. C'est une race ancienne et il faut la faire découvrir au grand public », explique encore Anne Revol.
De nombreuses autres animations seront également proposées. Outre la vache villarde, les visiteurs pourront également voir le cheval du Vercors ou encore la poule grise du Vercors. Entre autres. Le public pourra aussi (re)découvrir les différentes étapes de la fabrication des fromages ainsi que la traite. Cette nouvelle édition mettra aussi à l'honneur d'autres produits du territoire, telles la noix de Grenoble, la clairette de Die ou encore l'IGP saint-marcellin. Sans compter le défilé des « graines d'éleveurs », la démonstration de chiens de chasse ou encore un concours de vaches montbéliardes. Bref, le programme est riche. Chaque année, environ 20 000 personnes s'y déplacent. Et difficile de ne pas succomber aux charmes du Bleu du Vercors-Sassenage dont près de deux tonnes sont vendues lors de cet événement. 
A.T.

 

REPÈRES /
Bleu du Vercors-Sassenage :
quatre producteurs dans la Drôme
En 2016, le Bleu du Vercors-Sassenage s'est écoulé à hauteur de 365 tonnes. La coopérative Vercors lait en a produit 320 tonnes. Le restant concerne neuf producteurs fermiers, à savoir 5 en Isère et 4 dans la Drôme. 

Chaque année, une commune située au coeur au parc naturel régional du Vercors fait honneur à ce fromage à la pâte persillée. Sainte-Eulalie-en-Royans a déjà paré ses habits de fête.
Fête du Bleu à Sainte-Eulalie-en-Royans /

Biodiversité et gourmandises au programme

Pour les deux jours de la Fête du Bleu, à Sainte-Eulalie-en-Royans le 29 et 30 juillet, les organisateurs ont concocté un riche programme : concours de vaches montbéliardes organisé par les éleveurs du Royans-Vercors, démonstration des savoir-faire agricoles (tonte brebis, clippage, maréchal ferrand...). Dans le cadre de l'exposition intitulée « Osez la biodiversité », sont présentées des races locales du Vercors (villarde, poule grise, cheval du Vercors de Barraquand) mais aussi d'autres régions (brebis de Thônes et Martod, mouton noir du Velay, chèvre de Savoie...). Egalement en exposition, des variétés de plantes cultivées de la région.
Autour d'un grand marché, les producteurs fermiers et les AOP/IGP locales feront déguster et (re)découvrir les produits du terroir du massif du Vercors : fromages Bleu du Vercors-Sassenage et Saint-Marcellin, noix de Grenoble, ravioles du Royans, clairette de Die, truites et salmonidés... Ca tombe bien puisque le thème de cette 17e édition s'intitule « A la croisée des papilles gourmandes ». 
Programme à retrouver sur www.parc-du-vercors.fr
Mots clés : BLEU DU VERCORS SASSENAGE FERME DE LA CÎME DU MAS