Publié le 28/06/2015 à 06:00 / Béatrice Dupin

Exposition

Une exposition à la cave de Balma Venitia présente l’évolution et l’usage du vin au Moyen Âge dans le Comtat Venaissin, sous les neuf papes d’Avignon (de 1309 à 1403).

Marc Olivier, président de l’association européenne de formation à l’œnotourisme (AEFO) et Claude Chabran, président de Balma Venitia, lors de l'inauguration de l'exposition, dernièrement à Beaumes-de-Venise.

L'exposition, intitulée « Les vins des pontifes d'Avignon » s'est donnée pour objectif de faire le lien entre les papes et la viticulture, offrant une biographie sommaire de chacun des Papes et de leur action pour le développement de la viticulture vauclusienne, notamment dans leur sphère d'influence. Elle met ainsi en musique une présentation des différents usages du vin (alimentaire, médical, liturgique...) et de leurs contemporains célèbres (Arnaud de Villeneuve, la Reine Jeanne, Pétrarque). Surtout, elle répond aux questions suivantes : pourquoi les papes ont-ils acheté tel ou tel vignoble ? Quels étaient leurs vins préférés ? Pourquoi ont-ils planté à tel endroit ? Pourquoi aimaient-ils tel ou tel cépage... ?
Comme le rappelait lors de l'inauguration Claude Chabran, président de la coopérative Balma Venitia, « cette exposition va permettre de rendre vivante l'histoire des pontifes à Avignon, tout en soulignant leur contribution importante au développement de la viticulture et à la renommée des vins du Vaucluse ». Puis il a cité le message de l'Ecclésiaste : « Bonum vinum laetificat cor hominis » (ndlr : le bon vin réjouit le cœur de l'homme).

Le vin au temps des pontifes

Cette exposition gratuite et itinérante va parcourir la région jusqu'en 2017. Elle sera visible jusqu'au 6 septembre dans les locaux de Balma Venitia, la cave de Beaumes-de-Venise, puis là où elle sera demandée. Un livret sur « Les vins des papes d'Avignon » - réalisé par Jean-Pierre Saltarelli avec une préface de Sophie Bentin, docteur en histoire - est édité à cette occasion de même qu'un blog a également été mis en ligne sur le sujet (http://levindespapes.blogspot.fr).
Dans le détail, cette exposition comporte neuf panneaux représentant chaque pape sur fond de Palais des papes d'Avignon. Elle poursuit l'explication au travers de quatre vitrines rassemblant différents objets portés ou diffusés par les papes (tiare, sceaux, bulle et monnaies du pape...,) en s'appuyant sur des photos et biographies sommaires portant sur quelques personnalités qui ont marqué cette époque (Arnaud de Villeneuve, la Reine Jeanne, Pétrarque).
Les plus curieux pourront également s'enrichir de diverses explications apportées sur le vin au temps des pontifes d'Avignon (cépages, culture, usage du vin...). Une présentation inédite de différentes bouteilles et étiquettes de cuvées existantes sur les papes (Jean XXII, Grégoire XI, Urbain V, Pape Clément...) ainsi que les cuvées anniversaire des 700 ans est également visible. Une bibliothèque présente de même un certain nombre d'ouvrages sur les papes et le vin.

Une aventure humaine

Comme l'a rappelé le président de l'AEFO (Association européenne de formation à l'œnotourisme), Marc Olivier, à l'occasion de l'inauguration, cette exposition « est l'aboutissement d'une aventure qui dure depuis un an ». Elle a mobilisé les vignerons de Beaumes-de-Venise et de nombreux partenaires, tels que le Conseil départemental de Vaucluse, Inter Rhône, l'Université du vin de Suze-la-Rousse, l'Anev... Le président a également salué l'engagement de Claude Chabran ainsi que celui de Sophie Bentin, spécialiste des papes d'Avignon « pour sa rigueur historique », mais aussi de Jean-Pierre Saltarelli, journaliste, et de Véronique Pagnier, photographe, « qui nous ont apporté toute la documentation et nous ont permis d'éditer un livret, [...] véritable rareté dans le monde du vin et des papes ».
Le clou de l'exposition, a ajouté Marc Olivier, est une tiare pontificale, gardé par deux gardes pontificaux des Commandeurs des compagnons de Saint-Jean-de-Valréas, confectionnée spécialement par Philippe Castellar, professeur honoraire. « Plus de 500 heures lui ont été nécessaires pour ce résultat », a noté le président avant de demander une ovation à l'assemblée pour saluer ce travail de fourmi.

Une route des vignobles des pontifes

Cette exposition est bien plus qu'un simple retour vers le passé. « C'est l'engagement de notre association, sollicitée par le Conseil départemental, pour développer une offre œnotouristique nationale et élargir celle du département de Vaucluse. » Elle s'inscrit dans l'action « Iter Vitis Pontificum »©, la route des vignobles des pontifes, nommée ainsi en relation avec « Iter Vitis » (itinéraire culturel européen).
« Pourquoi les papes ? », a interrogé le président avant d'enchaîner immédiatement la réponse : « Parce que ce sont eux qui pendant près de 500 ans ont été nos suzerains dans le Comtat et à Avignon. C'est par leur pouvoir temporel qu'ils ont fait évoluer notre agriculture, en achetant des terres pour assurer la subsistance de leur cour et en influençant telle ou telle culture dont la vigne. Encore heureux pour nous qu'ils aimaient le vin. Imaginons un peu s'ils avaient préféré le thé par exemple ? », a plaisanté Marc Olivier.
L'exposition débute son périple par Beaumes-de-Venise, « parce que le muscat était le cépage préféré des pontifes. Les papes avaient ici une muscadière (propriété produisant du muscat, ndlr) et ils en avaient fait planter partout, de Malaucène à l'Isle-sur-Sorgue, Carpentras ou Châteauneuf. » 
C. Z .
d'après documents

 

Les vins des papes d'Avignon

Si vous souhaitez tout savoir sur les vins des papes d’Avignon, le livre « Les vins des papes d'Avignon », de Jean-Pierre Saltarelli est fait pour vous. Il répond à une question importante qui n’avait, jusqu’à ce jour, pas connu de réponse : qu’ont fait les papes d’Avignon pour le développement de la vigne et du vin en Vaucluse ? Et celle-ci en engendre bien d’autres comme : de quelle couleur était le vin le plus consommé au Moyen Âge ? Quelles étaient les techniques de culture de la vigne dans le Comtat Venaissin ? Quels étaient les quatre usages principaux du vin au Moyen Âge ? De combien de litres par jour était la consommation et quels vins étaient servis à la cour des papes ? Quel fut le premier pape qui fit planter un vignoble à Châteauneuf-du-Pape ? À quoi servait l’impôt sur le vin instauré par Innocent VI ? Qu’a vendu le pape Benoît XIII pour se procurer des liquidités ?
On doit à Jean-Pierre Saltarelli, journaliste spécialiste du vin, de nous faire découvrir ce rôle économique prépondérant qu’ont eu les papes d’Avignon durant cette période de 1309 à 1403, et de nous livrer un éclairage jamais publié à ce jour.
En vente à l’exposition « Les vins des pontifes d’Avignon » qui se tient à la cave Balma Venitia (Beaumes-de-Venise). Contact : AEFO Editions, 18 rue du Berteuil, 84 600 Valréas et sur le site http://aefoenotourisme.blogspot.com. 

Mots clés : EXPOSITION VINS PAPES AVIGNON