Publié le 03/01/2019 à 06:00 / Béatrice Dupin

ENTREPRISE

Après avoir quitté dans l’été Saint-Dizier en Haute-Marne, le constructeur italien Argo se relocalise en Isère, tout en affichant de nouvelles ambitions sur le marché français du tracteur.

Pose de la première pierre pour le siège de la nouvelle filiale française du groupe Argo.

Historiquement, l'implantation du groupe italien Argo détenteur des marques Landini-Mc Cormick était située en Haute-Marne à Saint-Dizier. Suite à la revente de son usine de production, la filiale française a choisi de déménager en région Auvergne-Rhône-Alpes, en Isère précisément. « Nous avons choisi cette région et la commune de Vaulx-Milieu pour sa facilité d'accès, ainsi que pour le potentiel agricole du Sud-Est de la France », explique Siméone Morra, quatrième génération de la famille Morra, fondateur du groupe, venue début décembre poser la première pierre de sa future filiale française.
Augmenter les ventes d'ici cinq ans
Jean-François Fernandez, le nouveau directeur d'Argo France ne cache pas les ambitions du groupe qui va investir 4 millions d'euros dans cette nouvelle implantation : « Cette nouvelle base, va nous permettre d'être plus proches de notre réseau de 95 concessionnaires. Nous serons opérationnels à la fin du 1er semestre 2019. Cette filiale aura pour mission d'être un centre de formation des équipes techniques du réseau en même temps qu'un lieu d'exposition permanente de nos produits. Les concessionnaires pourront venir avec leurs clients pour découvrir nos tracteurs. Nos objectifs à cinq ans sont d'arriver à 15 % de part de marché sur le segment des tracteurs spécialisés et des moyennes puissances avec la marque Landini. Pour les grosses puissances, au-delà de 180 chevaux et jusqu'à 310 chevaux, c'est la marque Mc Cormick que nous positionnons sur ce marché de la grande culture, avec une offre technologique comparable à celles de nos concurrents dans la mesure où nos séries hautes reçoivent une transmission à variation continue d'origine ZF. Notre objectif de vente est d'au moins 500 tracteurs de grosses puissances par an sur le marché français ».
Avec une production annuelle de plus de 25 000 tracteurs répartie dans les trois marques, Landini, Mc Cormick et Valpadana, le groupe Argo se hisse à la troisième position des constructeurs de tracteurs italiens, derrière New Holland et Same. Dominique Berger, maire de Vaulx-Milieu et agriculteur lui-même, a rappelé aux dirigeants d'Argo, lors de la pose de la première pierre du futur siège Argo France, qu'il avait fait le bon choix. La région Aura est effectivement au carrefour de l'Europe, située sur des axes de communication très structurants avec le TGV, les autoroutes et l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry.
Une construction du groupe par étapes
Le groupe Argo a été créé en 1980 par les frères Morra qui étaient la deuxième génération de constructeurs italiens de matériels de fenaison. Jour après jour, la société s'est développée en réalisant des acquisitions de constructeurs de matériels agricoles, à commencer par Pegoraro, spécialisé dans le travail du sol, en complémentarité de leur ligne de fenaison. En 1994, le groupe s'offre les tracteurs Landini, suivi un an plus tard par les spécialisés Valpadana. En 2000, le tractoriste profite d'une directive européenne qui oblige Fiat CNH à se séparer de Laverda, après l'acquisition de l'américain Case corp, afin d'éviter que le constructeur n'ait une position dominante sur le marché. Après avoir saisi cette opportunité, Argo contrôle Laverda. Un an plus tard, CNH est encore obligé de céder sa marque Mc Cormick, avec ses usines de Saint-Dizier et de Doncaster, en Angleterre. Argo reprend alors une deuxième marque de tracteur à consonance américaine. Ce n'est qu'en 2010 que la holding décide de se recentrer et revend Laverda et Fella à AGCO, un autre tractoriste, détenteur des marques Massey, Valtra et Fendt. S'en suit aussi la même année la vente de l'usine de Saint-Dizier au tractoriste chinois Yto, après des mouvements syndicaux très forts sur les chaînes de montage. Argo recentre alors sa production Mc Cormick en Italie, près de Bologne. 

Roland Saint-Thomas

Mots clés : GROUPE ARGO LANDINI MC CORMICK IMPLANTATION ISERE