Publié le 26/03/2020 à 09:00 / Christophe Ledoux

Gel en arboriculture

Les vergers d'abricots des Baronnies, situés en zone de coteaux, ont été très touchés par le gel.

© journal L'Agriculture Drômoise

La Drôme mais aussi l'Isère, les Alpes et l'Alsace ont été touchés par le gel de ces derniers jours. Il s'agit essentiellement de producteurs d'abricots, pommes et prunes qui ont été affectés. Dans la mesure où [le gel] était un peu prévu, certains ont pu mettre en place des bougies pour essayer de lutter. En revanche, les producteurs d'abricots des Baronnies situés en zone de coteaux (Drôme) ont été très touchés. «Pour [eux], c'est la catastrophe, ça fait quatre années de suite que, quand ce n'est pas le gel, c'est la grêle...», a réagi la fédération nationale des producteurs de fruits (FNPF).

La présidente de la FNPF, Françoise Roch, estime qu'on en saura plus sur l'impact global à la fin du mois d'avril, après la phase d'éclaircissage des arbres. Un nouvel épisode de gel est attendu en début de semaine prochaine, notamment dans le Sud-Ouest. «Ils annoncent pour mardi matin -2°C en météo sous abri, ce qui fait du -4°C au champ, et, là, ça peut commencer à faire des dégâts importants», conclut Françoise Roch.

Mots clés : ABRICOT BARONNIES GEL GEL ARBORICULTURE 2020