ADIVALOR
La filière de valorisation des déchets agricoles a tenu le choc

Malgré d’importantes perturbations logistiques, le taux de collecte des déchets agricoles a progressé l’année dernière. La filière organisée autour d’Adivalor vise un objectif de 100 % de recyclage d’ici 2030.

La filière de valorisation des déchets agricoles a tenu le choc
Pierre de Lépinau, directeur d'Adivalor. (Crédit : Réussir)

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres