• Seizième mois plus chaud que la normale, septembre est aussi le mois de tous les excès. Une vague de chaleur du 13 au 16, le retour des pluies mi-septembre et l’arrivée précoce du froid en fin de mois ont rythmé la rentrée. Le contraste s’accentue entre territoires secs et régions où l’humidité est préservée.

    Agrométéo
  • Au 3e rang des mois les plus chauds depuis 1900 selon Météo France, août a été marqué par un épisode caniculaire du 6 au 13 août, avant un coup de fraîcheur en fin de mois et le retour des précipitations, notamment sur le massif alpin. Août aura encore été globalement très sec.
    Agrométéo
  • Juillet 2020 a été le mois le plus sec depuis 1959, confirme Météo France. Le déficit pluviométrique a atteint 81 % sur l'ensemble du pays, aggravant les situations de sécheresses météorologique et agricole. Le mois s'est achevé par un pic de chaleur, les 30 et 31.
    France Agrométéo
  • La pluie a fait son retour en juin et les températures ont été proches des moyennes de saison, à + 0,3 °C. Un mois presque normal donc, qui reste néanmoins le treizième d’affilée plus chaud que la moyenne.
    Agrométéo
  • Douzième mois d’affilée plus chaud que la normale, mai a connu un ensoleillement généreux et des airs d’été avant l’heure. Les précipitations très inégales sur le pays sont globalement en déficit. Si la recharge des nappes a été bonne dans l’ensemble, leur niveau reste bas dans le Nord-Est, les couloirs de la Saône et du Rhône et l’Est du Massif central.
    Agrométéo
  • Avril a été doux et sec. Les records de températures atteints le classent au troisième rang des mois d’avril les plus chauds, derrière deux de 2007 et 2011. La pluviométrie a été en retrait sur le mois, avec des déficits très marqués dans le grand quart Est du pays. Heureusement, les pluies ont fait leur retour dans les tout derniers jours.
    Agrométéo
  • Après une grande douceur durant les deux premières décades et beaucoup de pluie, mars se termine dans une ambiance hivernale. Le troisième mois de l’année est par ailleurs le 10e d’une série ininterrompue de mois plus chauds que la normale, rapporte Météo France.
    Agrométéo
  • Février 2020 a été le deuxième mois de février le plus doux jamais enregistré après celui de 1990. S’il a beaucoup plu dans la moitié Nord ou sur les Savoie, ce n’est pas le cas dans les régions du Sud et en direction de l’Auvergne, en déficit. Février a aussi été riche en événements météorologiques.
    Agrométéo
  • Le premier mois de l’année commence dans la douceur, alors que décembre avait déjà enregistré des températures très clémentes. Après un trimestre de fortes précipitations, janvier affiche un déficit pluviométrique de plus de 30 %.
    Agrométéo