AGRONOMIE
Bien raisonner sa fertilisation azotée en colza

Lors de la reprise de végétation, l’azote consommé par le colza depuis la levée jusqu’au repos hivernal est stocké en majorité dans les feuilles et racines. Cet azote sera remobilisé par la plante en particulier vers la tige principale et ramifications, les fleurs puis les siliques et les graines : autant d’azote déjà absorbé qu’il ne sera donc pas utile d’apporter.

Bien raisonner sa fertilisation azotée en colza
La pesée de la biomasse est à faire sans tarder si ce n’est pas déjà fait, pour raisonner la dose totale d’azote à apporter. ©Terre_Inovia

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier sous réserve d'avoir communiquer une adresse mail).

Contact : Béatrice ou Nathalie au 04 27 24 01 70 

Découvrez nos offres