POMMES DE TERRE
Un rebond des prix demandé

Le Groupement des producteurs de pommes de terre du Nord-Ouest européen (NEPG) alertent sur la nécessité de revoir à la hausse les contrats de pommes de terre. La filière va en effet conclure l’année avec des prix en baisse.  

Un rebond des prix demandé
Cette année, les contrats ont baissé de 5 à 20 €/t en fonction du type de pommes de terre et du pays de production, indique le NEPG. ©Pixabay

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres