NÉGOCIATION
Prix des œufs : l'impasse avec plusieurs enseignes

Devant le blocage des négociations commerciales, la CFA (aviculteurs, FNSEA) a appliqué le 20 janvier sa menace de « name and shame » : Auchan, Carrefour, Casino et Aldi seraient les plus réticents à répercuter la flambée des cours de l'alimentation animale.

Prix des œufs :  l'impasse avec plusieurs enseignes
Les aviculteurs demandent une augmentation de 2 ct par œuf et de 4 ct en bio. ©P Xicluna_Min_agri

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres