GAEC
Droit à l’essai : s’associer sur de bonnes bases

Très investies dans la structure Gaec et Sociétés, les deux agricultrices Brigitte Troucellier et Maryse Font militent pour le droit à l’essai pour la constitution d’un Gaec. Un an ponctué d’accompagnements humains réguliers pour savoir si le projet est viable.

Droit à l’essai : s’associer sur de bonnes bases
En 2021, une expérimentation sur le droit à l'essai a été lancée dans neuf départements pilotes. ©SC

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres