Dégâts de gibiers
La chasse autorisée pendant le confinement

Les Commissions départementales de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS) seront convoquées par les préfets « dans les plus brefs délais » pour échanger sur les enjeux de régulation du gibier chassable et des espèces susceptibles d’occasionner des dégâts ou présentant des risques sanitaires pendant la période de confinement » a précisé Bérangère Abba, secrétaire d’État à la Biodiversité.

La chasse autorisée pendant le confinement
Selon Willy Schraen, président de la Fédération nationale de la chasse, il faudrait tuer en France environ « 500 000 sangliers d’ici la fin de l’année (…) et peut-être autant de chevreuils ».

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiquer une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres