Formation
Agroéquipement : un déficit de notoriété pénalisant pour le recrutement

Les concessions d’agroéquipement regroupent divers métiers, allant du mécanicien au magasinier en passant par le commercial. Des emplois qualifiés, non délocalisables, bien rémunérés qui pourtant manquent de main-d’œuvre.

Agroéquipement : un déficit de notoriété pénalisant pour le recrutement
« 80 % de notre personnel est issu de l’alternance », explique Bertrand Colinet, entouré ici de ses apprentis.

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres