Consommation
Le vin sort perdant de la crise inflationniste

Entre 2019 et 2022, les Français ont restreint leurs achats de vins à domicile, surtout les jeunes générations.

Le vin sort perdant de la crise inflationniste
« Le vin séduit aujourd’hui deux fois plus les seniors que les jeunes générations », souligne Nielsen avec 16 % des dépenses d’alcool consacrées au vin chez les moins de 35 ans et 30 % chez les plus de 65 ans. © iStock-wilpunt

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier sous réserve d'avoir communiquer une adresse mail).

Contact : Béatrice ou Nathalie au 04 27 24 01 70 

Découvrez nos offres