ELEVAGE
La salle de traite en épi n’a pas dit son dernier mot

Investir dans une salle de traite économique avec la perspective d’accueillir un associé ou un salarié reste une alternative crédible à un robot, particulièrement pour ceux qui considèrent que la traite reste un plaisir. Exemple en Corrèze.

La salle de traite en épi n’a pas dit son dernier mot
Après quelques stages et une période au service de remplacement, Océane maintient sa préférence pour le système épi. © UP19

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres