Loup : les députés pour la révision du statut

La Commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale souhaite faire passer le loup du statut « strictement protégé » à « protégé », c’est-à-dire adopter une logique de gestion du prédateur à la place d’une logique de défense qui prévaut actuellement.

Loup : les députés pour la révision du statut
©Actuagri

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier sous réserve d'avoir communiquer une adresse mail).

Contact : Béatrice ou Nathalie au 04 27 24 01 70 

Découvrez nos offres