INTERVIEW
David Le Blanc : « Castration porcine : l'instruction ministérielle devra être très précise »

La filière porcine attend que le ministère de l'Agriculture précise par instruction les conditions dans lesquelles certains éleveurs pourront continuer à castrer les porcelets, après le 1er janvier 2022. Pour David Le Blanc, avocat et président de la section Bretagne de l'AFDR (Association française de droit rural), cette instruction aura principalement pour cadre le décret du 18 décembre 2020 qui interdit les « souffrances inutiles », et devra être la plus précise possible.

David Le Blanc : « Castration porcine : l'instruction ministérielle devra être très précise »
Pour David Le Blanc, avocat et président de la section Bretagne de l'AFDR (Association française de droit rural), l'instruction aura principalement pour cadre le décret du 18 décembre 2020 qui interdit les « souffrances inutiles ». DR

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiquer une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres