Foncier
Échangeur autoroutier :  des terres agricoles  en sursis

En novembre 2020, Vinci Autoroutes présentait un projet d’échangeur autoroutier de la Drôme provençale, dont l’implantation se ferait sur la commune de Saint-Paul-Trois-Châteaux, et plus précisément sur une surface agricole de près de 20 hectares. Depuis, l’agriculteur concerné, Denis Hugues, se bat pour préserver ses terres.

Échangeur autoroutier :  des terres agricoles  en sursis
Philippe Del Cesta (co-président de l’association Vivre Respecter Se déplacer à Tricastin), Jean-Louis Hugues et Denis Hugues (agriculteurs sur la commune de Saint-Paul-Trois-Châteaux) font entendre leur voix pour lutter contre la construction d’un échangeur autoroutier sur des terres agricoles irriguées. © AP

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres