OVINS
Une hausse prévue pour les exportations d’ovins

Plusieurs indices laissent présager un rebond de la production mondiale exportable d’ovins viande en 2022. D’après les données fournies par l’Institut de l’élevage (Idele), la France peine à suivre le rythme et affiche un repli du nombre d’abattages.

Une hausse prévue pour les exportations d’ovins
La France reste un pays producteur déficitaire (81 600 téc en 2021), importateur net de viande ovine (73 000 téc). ©DR

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres