VITICULTURE
Arrachage et distillation seront décidés bassin par bassin

Les sujets brûlants, comme l’arrachage des vignes et la distillation de crise, seront traités à l’échelon régional où les situations sont très différentes d’un vignoble à l’autre, ressort-il de la rencontre entre la filière viticole et le ministre de l’Agriculture.

Arrachage et distillation seront décidés bassin par bassin
Les mesures de régulation du potentiel viticole seront prises par les préfets en fonction de la situation de chaque vignoble. ©Wikipedia

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier sous réserve d'avoir communiquer une adresse mail).

Contact : Béatrice ou Nathalie au 04 27 24 01 70 

Découvrez nos offres