ÉNERGIE
Agrivoltaïsme : le ministre expose les contours de la doctrine française

Le 4 janvier, Julien Denormandie a exposé les contours de ce que devrait être la doctrine française en matière d'agrivoltaïsme, devant les sénateurs qui ont voté une résolution sur ce sujet. Élément novateur annoncé par le ministre : il faudra amender le droit de l'urbanisme.

Agrivoltaïsme : le ministre expose les contours de la doctrine française
La production d'énergie « doit rendre un service à l'activité agricole et ne pas s'y substituer », a indiqué le ministre de l'Agriculture le 4 janvier au Sénat à l'occasion de l'adoption d'une résolution des sénateurs visant à lever les freins à l'agrivoltaïsme.

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres