SYNDICALISME
Michel Joux : “ Nous avons beaucoup misé sur la loi Egalim et sommes aujourd’hui très déçus ! ”

Prix à la production, discussions sur les orientations de la future Pac, calamités, agribashing… les raisons d’un mécontentement généralisé de la profession agricole sont nombreuses. Le point avec Michel Joux, président de la FRSEA Auvergne-Rhône-Alpes.

Michel Joux : “ Nous avons beaucoup misé sur la loi Egalim et sommes aujourd’hui très déçus ! ”
Michel Joux, président de la FRSEA Auvergne-Rhône-Alpes.

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres