Fruits et légumes
Entre bio et conventionnel, la troisième voie cherche à séduire le consommateur

La crise sanitaire de la Covid-19 a mis en exergue l’attachement des consommateurs aux circuits courts et aux produits sains. Entre le bio et le conventionnel, et à l’heure de l’agroécologie, d’autres signes de qualité et/ou certifications émergent. Mais sont-ils bien perçus par le grand public ? Eléments de réponse avec le CTIFL.

 Entre bio et conventionnel, la troisième voie cherche à séduire le consommateur
Entre le bio et le conventionnel, une nouvelle offre émerge sur les étals avec des produits siglés HVE (haute valeur environnementale), ZRP (zéro résidu de pesticide)... Mais beaucoup de consommateurs sont versatiles dans leurs achats alimentaires.

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres