GEL
L’arboriculture française réclame de la cohérence dans les aides

Lors des Mardis de medFEL1 (le 4 mai, ndlr), les arboriculteurs ont dressé un état des lieux du gel dévastateur de début avril et demandé que le dossier des retenues d’eau avance rapidement. Ils souhaitent aussi s’y retrouver dans l'emmêlement des aides. 

L’arboriculture française réclame de la cohérence dans les aides
Pour Françoise Roch, présidente de la FNPFruits, « il faut une estimation département par département, avec des chiffres très sérieux calculant la perte financière de notre filière. » ©SD

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres