CYCLOTOURISME
Si on partait sur les chemins à bicyclette

Et si l’on partait de bon matin sur les chemins à bicyclette ? Mode de déplacement doux par excellence, silencieux, abordable et pratiquable par le plus grand nombre, le vélo est une pratique de plus en plus répandue. En vélo de ville, en VTT, aidé ou non par une assistante électrique, en solo ou en tandem, en famille ou entre amis, il existe de très nombreux itinéraires qui sillonnent nos villes et nos campagnes. Sportive, culturelle ou simple balade, enfourchez votre monture et pédalez au rythme de vos envies. En selle, c’est parti.
Si on partait sur les chemins à bicyclette

Au fil du Rhône / ViaRhôna, du Léman à la Méditerranée

Du Lac Léman aux plages de la Méditerranée, à vélo, à pied ou à roller, c’est ce que propose l’itinéraire de la ViaRhôna, cette voie verte et véloroute longue de 815 kilomètres. Elle traverse les départements de l’Ain, de la Savoie, du Rhône, de la Loire, de l’Isère, de l’Ardèche et de la Drôme et sillonne, au Sud, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône, le Gard et l’Hérault. En suivant le fleuve Rhône, 21 étapes de 21 à 40 km, accessibles à tous les modes de déplacements doux, présentent des atouts riches et variés : des panoramas alpins aux plages de Camargue, des vues sur les vignobles des Côtes du Rhône à ceux de la Provence méridionale, autant de paysages emblématiques de notre pays. Selon les saisons, les champs de lavande ou d’oliviers et les vergers viendront aiguiser tous vos sens. Plusieurs activités ou découvertes sont incontournables au fil de cette aventure le long du Rhône : les richesses patrimoniales de Lyon, Avignon, Arles ou encore Aigues-Mortes, les villages perchés ici et là, les découvertes gastronomiques propres à chaque région, etc. Si la ViaRhôna utilise en grande partie les anciens chemins de halage des rives du fleuve, elle permet de découvrir les richesses touristiques des territoires traversés, de façon ludique et familiale. Développée et promue par un réseau de collectivités territoriales, la ViaRhôna est portée par la stratégie interrégionale 2014-2020. Les premiers aménagements remontent à 2003 et devraient prendre fin cette année. 
A. P.

Pour en savoir plus et préparer votre itinéraire : www.viarhona.com

 

Voies vertes / Le vélo en toute sécurité
Les vélos dans le coffre avec le pique-nique et c’est parti pour une belle journée. Si le deux-roues effraie encore certaines familles avec de jeunes enfants, de plus en plus d’itinéraires sécurisés se développent. Il en va ainsi de la Véloire, déployée par le conseil départemental de la Loire dans la moitié Nord du territoire. Celle-ci se décompose en deux segments qui suivent le cours du fleuve et du canal Roanne-Digoin. Le premier est une voie verte de 25 km de la Saône-et-Loire à Roanne qui traverse les communes de Saint-Pierre-la-Noaille, Charlieu, Pouilly-sous-Charlieu, Briennon et Mably par des itinéraires balisés et interdits aux véhicules motorisés, ce qui en fait donc une surface idéale pour s’initier à des sorties déjà intéressantes. Six portes d’entrée permettent de garer son véhicule et d’accéder aux parcours, avec espaces de repos, bancs et tables pour la fameuse pause fraîcheur. Place ensuite à une vélo route de 50 km qui permettra, à terme, de rejoindre Montrond-les-Bains, mais n’est opérationnelle que jusqu’à Balbigny pour le moment.
En parallèle, les collectivités locales œuvrent à l’élaboration de dix-sept boucles cyclables de tous niveaux, sur des routes peu fréquentées des voitures. A plus long terme, le Département annonce que le cheminement de la Véloire se prolongera par la réalisation d’un cheminement qui amènera le cyclotouriste aux portes de l’agglomération stéphanoise. Dans un second temps, elle se raccordera à la ViaRhôna. Précurseur en la matière, celle-ci relie les rives du lac Léman aux plages de la Méditerranée. La ViaFluvia, quant à elle, démarre à Lavoûte-sur-Loire (Haute-Loire) pour emmener les utilisateurs vers Annonay (Ardèche). Attention : pratiquement toute la partie ligérienne, entre Saint-Sauveur-en-Rue et Bourg-Argental, est en cours d’aménagement, il faut donc emprunter des itinéraires bis. 
F.T.

Roue libre / La Saône-et-Loire, un petit paradis entre villes et nature
Entre lieux spirituels, villes d’histoire, territoires viticoles et espaces naturels, les voies vertes et bleues vous permettront cet été de découvrir les richesses du département de Saône-et-Loire. À la différence des pistes cyclables uniquement réservées aux cyclistes, les voies vertes sont des aménagements qui s’ouvrent à tous types de déplacements non-motorisés : vélos, piétons, rollers et même parfois cavaliers. Au fil de la Saône, ces voies vertes se parent de bleu le long d’un parcours de 55 km qui invite au dépaysement. Souvent aménagées sur d’anciennes voies ferrées, les voies vertes et bleues offrent aux usagers un revêtement lisse et roulant idéal pour flâner le temps d’un week-end. Sur le parcours, de nombreux parkings, points d’eau, sanitaires, aires de pique-nique et autres abris sont mis à votre disposition. 
Pierre Garcia
Pour retrouver la liste des parcours disponibles, rendez-vous sur le site internet : www.destination-saone-et-loire.fr