ESSAIS
Il teste la betterave fourragère pour les ovins

Dans le cadre du projet « fourrages ovins et changement climatique », porté par la chambre d’agriculture et la fédération ovine de la Drôme via le programme Territoire d’innovation Biovallée, Éric Theolier teste depuis l’an dernier la culture de betteraves fourragères.

Il teste la betterave fourragère pour les ovins
Éric Theolier a choisi de distribuer les betteraves au pâturage ou en bergerie, soit 20 à 25 betteraves par jour. « Je donne tout, feuilles et racines mais je les coupe pour bien répartir entre chaque brebis car c’est très riche en énergie », précise-t-il. ©S.S.-AD26

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier sous réserve d'avoir communiquer une adresse mail).

Contact : Béatrice ou Nathalie au 04 27 24 01 70 

Découvrez nos offres