AGPB
Un projet de contractualisation entre végétal et animal

Un projet de contractualisation entre filières animales et végétales est mené au sein de la FNSEA pour sécuriser les filières animales face à l'explosion des prix, a indiqué Éric Thirouin, lors du congrès de l’AGPB le 8 juin dernier.

Un projet de contractualisation entre végétal et animal
Éric Thirouin, président de l'association générale des producteurs de blé (ABPB). ©D.L.-C

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres