SPORT ET NATURE
Le plaisir de l’effort et de la rencontre du monde animal

Notre région regorge d’activités dynamiques pour les plus sportifs et aventuriers. Laissez-vous guider par l’instinct des chevaux lors d’une balade détente ou bien testez l’énergie et l’écoute de votre chien lors d’une randonnée à vélo en pleine nature. Vous devrez plutôt compter sur la force de vos jambes, si l’idée vous prend de braver des terrains escarpés qui mettront votre endurance à dure épreuve. Entre trail, tourisme équestre et cani-randonnée, n’oubliez surtout pas votre gourde à la maison. Alors, à vos baskets et tenues sportives !
Le plaisir de l’effort et de la rencontre du monde animal

Course à pied /
Monts du Lyonnais et Beaujolais, deux terres d'accueil pour le trail

Monts du Lyonnais et Beaujolais, deux terres d’accueil pour le trail
Les amoureux de trail l'attendaient avec impatience mais coronavirus oblige, le Trail des Coursières de Saint-Martin-en-Haut (Rhône) prévu au mois de mai a été annulé. Rendez-vous a d'ores et déjà été donné par les organisateurs pour une édition 2021 qui s'annonce encore plus belle. À l'automne, la part belle sera donnée au Beaujolais qui organise chaque année depuis quatre ans son Ultra Trail du Beaujolais Vert. Malgré les conditions un peu particulières, la quatrième édition de cette course très prisée se tiendra bien les 9 et 10 octobre prochains. En fonction de leur niveau et de leurs aspirations, les coureurs pourront opter pour l'un des deux trails découvertes de 8 et 15 km, le trail court de 25 km, le trail long de 55 km ou, pour les plus courageux, le redoutable ultra trail de 110 km. Pour des raisons sanitaires, la jauge maximale a cette année été fixée à 2 700 coureurs pour l'ensemble des parcours. Les organisateurs rappellent que si cette jauge venait à être revue à la baisse, la sélection se ferait par date d'inscription.
Pierre Garcia

Pour en savoir plus : Les inscriptions démarreront le 5 août prochain sur le site www.beaujolaisvert.

 

Tourisme équestre

A cheval sur la Route Napoléon

Tourisme équestre : à cheval sur la Route Napoléon Après six jours de marche forcée, Napoléon arrive à Corps en héros, le 6 mars 1815. Deux cents ans plus tard, en 2015, la Route Napoléon à cheval est inaugurée par le collectif du même nom. Unique itinéraire à être labellisé « Grand itinéraire équestre » par le Comité national de tourisme équestre, le parcours s’étend sur 350 km, de Grasse (Alpes-Maritimes) à Vizille (Isère). L’association Isère Cheval Vert accompagne le collectif pour mettre en place et animer l’itinéraire équestre dans le département.
Autour des 63 km séparant Corps et Vizille, l’association propose deux randonnées équestres, sur cinq ou six jours chacune. Les deux itinéraires relient Laffrey à Corps, en passant par l’Alpe du Grand-Serre, la vallée de la Roizonne et Valbonnais pour le premier, et La Pierre Percée, le Sénépy et Cornillon-en-Trièves pour le second. Une cinquantaine d’hébergements sont adhérents à Isère Cheval Vert. « Tous les gîtes répondent à une charte de qualité », précise Marie-Noëlle Ode, directrice de l’association. « Nous tentons de renforcer l’offre de relais équestres dans le territoire de la Matheysine, très adapté à la randonnée à cheval. » Cavaliers débutants ou autonomes, il est temps de suivre les pas de Napoléon en Isère.
Coline Mollard

Pour en savoir plus : https://www.isere-cheval-vert.com/fr

 

La cani-randonnée /
Explorer la montagne ardéchoise avec les chiens

La cani-randonnée, explorer la montagne ardéchoise avec les chiens  «Plus encore que la balade en chiens de traineau, la cani-randonnée est selon moi l’activité la plus intéressante dans la relation à l’animal », affirme Gérald-Erik Lavallée. Ce professionnel aguerri aux multiples brevets d’État (escalade, kayak, spéléologie, canyoning, rafting, chien de traîneau, accompagnateur moyenne montagne) est tombé amoureux de la Montagne Ardéchoise où il a créé son activité avec sa meute de 45 chiens nordiques. La Vallée d’Amarok propose ainsi du chien de traineau durant l’hiver mais également d’autres activités avec les canidés moins connues durant l’été, dont la principale reste la cani-randonnée.
Le concept ? Vous êtes relié à votre chien à l’aide d’un harnais. « Je choisis toujours le chien en fonction du profil de la personne : son caractère, ses capacités physiques, son poids... », explique Gérald-Erik Lavallée. Loin de se laisser passivement entraîner par l’animal, le participant est vraiment acteur de l’activité : « Le chien s’adapte à vous, et vous vous adaptez à lui. Cela permet aussi de répartir l’effort, mais aussi de découvrir une autre façon de marcher : la randonnée devient un vrai moment de partage avec l’animal. On évolue au même rythme, on s’accorde : un peu comme un cavalier avec sa monture ! » Une activité qui convient à tous les profils, et surtout très appréciée par les enfants.
Mylène Coste

Pour en savoir plus : http://www.vallee-amarok.com/activites/cani-rando

 

Equisens /
Des balades à cheval qui ont du sens

Equisens, des balades à cheval qui ont du sens
Créée au printemps 2015, l’association Equisens, basée à Saillans (Drôme), offre un lieu de rencontre autour des chevaux où l’équilibre entre le bien-être des personnes et celui des animaux est au cœur des préoccupations. Par une approche éthologique, intuitive et ludique, la structure équestre propose tout au long de l’année des balades qui ont pour but de faire découvrir et pratiquer une équitation naturelle, un mélange d’éthologie et d’équitation de pleine nature. Au-delà d’une simple balade, les moniteurs diplômés proposent ainsi de découvrir le cheval - ou le poney - avec lequel vous allez partir en promenade pour construire une relation de respect, de confiance et de coopération : première approche, brossage, préparation, mouvements à éviter ou à privilégier, etc. Pour des raisons de sécurité, le pantalon long est obligatoire, de même que les chaussures fermées, même en été. Les casques peuvent être prêtés. Enfin, sensible au bien-être de la nature, Equisens se veut respectueuse de l’environnement (toilettes sèches, lombricompost, énergies renouvelables, partage du fumier des chevaux avec maraîchers et particuliers etc.). n
Amandine Priolet
Pour en savoir plus : https://www.equisens.