FILIÈRE BOIS
Première transformation : en flux plus que tendus

Face à une demande qui peine à être satisfaite, beaucoup s’interrogent sur la disponibilité de la matière première. Éléments de réponse sur le contexte du bois avec Douglas Martin, directeur de Fibois Rhône, et avec Romain Gonnachon, de la scierie éponyme à Saint-Igny-de-Vers dans le Haut Beaujolais (Rhône).

Première transformation : en flux plus que tendus
En Auvergne-Rhône-Alpes, les capacités de sciage restent stables ces dernières années. Il ne manque ni la matière, ni les outils, ni les compétences.

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres