EGALIM
Phyto : les députés veulent améliorer la séparation entre vente et conseil

Soulignant que très peu d’exploitations ont bénéficié du conseil stratégique obligatoire, la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale suggère de corriger les effets de bord de la séparation de la vente et du conseil.

Phyto : les députés veulent améliorer la séparation entre vente et conseil
Déplorant un affaiblissement des conseils pratiques aux agriculteurs et un risque de remise en cause des filières vertueuses (HVE, bio, biocontrôle), les députés souhaitent une mission parlementaire sur la séparation de la vente et du conseil de produits phyto. ©P_Xicluna_agri.gouv

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres