Prédation
Plan loup : des représentants agricoles déçus, les ONG claquent la porte 

Le gouvernement a dévoilé le 18 septembre à Lyon, dans une réunion à huis-clos, les grandes lignes du Plan national d’actions Loup 2024-2029. Les mesures annoncées ne satisfont personne. Les éleveurs restent sur leur faim et les associations écologistes ont définitivement quitté le Groupe national loup. 

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier sous réserve d'avoir communiquer une adresse mail).

Contact : Béatrice ou Nathalie au 04 27 24 01 70 

Découvrez nos offres