Analyse
La filière apicole française cherche un second souffle

Confrontée à des difficultés d’écoulement de sa production et à des problématiques sanitaires récurrentes, la filière apicole française souffre malgré des miels d’une grande qualité. Le point sur les enjeux de la filière avec les représentants syndicaux et ceux de l’interprofession apicole.

La filière apicole française  cherche un second souffle
La filière apicole française ne parvient plus à répondre à la consommation na­tionale estimée à environ 45 000 tonnes de miel par an.

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiquer une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres