Expérimentation
Quels procédés pour optimiser la conservation  des Ppam séchées ?

Le projet Essica, lancée en 2017 pour une durée de trois ans, a livré ses premiers résultats.

Quels procédés pour optimiser la conservation  des Ppam séchées ?
Les plantes aromatiques et médicinales sont principalement commercialisées sous forme séchées. Durant trois ans, un consortium franco-italien a donc cherché à identifier les systèmes de séchage les plus adaptés pour garantir la qualité organoleptique de huit plantes, dont le thym, la sarriette et l’origan. ©Pixabay

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres