Délivrance des passeports et cartes d’identité
Attention au délai d’attente

Depuis le début de l’année, partout en France, les services des communes chargées de l’enregistrement des demandes et de la délivrance des cartes nationales d’identité et des passeports sont confrontés à une hausse inédite des demandes, sous l’effet notamment de la réouverture des frontières. 

Attention au délai d’attente
©servicepublic.fr

Ainsi, en avril 2022, le délai national moyen de prise de rendez-vous en mairie était de 66 jours contre 27 en janvier. « En Drôme, ce délai moyen est de 88 jours début mai », indique la préfecture.
La principale cause de l’engorgement des plannings de rendez-vous des communes est la réservation de plusieurs créneaux, dans plusieurs mairies, pour une seule demande. « Il est impératif, dans son propre intérêt et dans un esprit de civisme, de ne solliciter qu’une seule mairie et de ne pas prendre de rendez-vous en parallèle dans plusieurs communes », insiste la préfecture. Par  ailleurs, afin d’éviter de rallonger les procédures d’instruction, les usagers sont invités à préparer avec le plus grand soin leur dossier, à imprimer tous les documents requis et à s’assurer qu’il comporte toutes les pièces demandées. La procédure de pré-demande en ligne sur le site internet de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) est à privilégier. Une fois la pré-demande en ligne réalisée, les usagers peuvent prendre rendez-vous dans l’une des vingt-trois communes drômoises, quelle que soit leur commune de résidence.
à noter, deux situations ne nécessitent pas de refaire sa pièce d’identité : lorsque l’on change de domicile, et pour les élèves ou étudiants dans le cadre de leurs examens ou pour les candidats au permis de conduire, lorsque le titre d’identité est expiré depuis moins de cinq ans. 

Liste des communes drômoises assurant à ce jour l’enregistrement des demandes : Bourg-de-Péage, Bourg-lès-Valence, Buis-les-Baronnies, Chabeuil, Crest, Die, Dieulefit, Grignan, La Chapelle-en-Vercors, Livron-sur-Drôme, Luc-en-Diois, Montbrun-les-Bains, Montélimar, Nyons, Pierrelatte, Portes-lès-Valence, Romans, Saint-Donat, Saint-Jean-en-Royans, Saint-Rambert-d’Albon, Séderon, Tain-l’Hermitage et Valence. 
à noter, l’État demeure en charge de l’instruction des demandes et de la fabrication des titres sécurisés.