Lavandes et lavandins
Une récolte hétérogène… mais prometteuse

Avec deux à trois semaines de retard, les producteurs de lavande et lavandin ont dû – ou doivent - s’adapter à une récolte particulière. Le point avec Cédric Yvin et Pierre Battail, conseillers à la chambre d’agriculture, et Alain Aubanel, président du syndicat des plantes à parfum, aromatiques et médicinales (Ppam) de France.

Une récolte hétérogène… mais prometteuse
Les récoltes de lavande/lavandin ont été réalisées avec 10 à 20 jours de retard par rapport à une année « normale ».

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres