L’Anses recommande une meilleure surveillance des OGM

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a rendu, le 20 janvier, un avis de 80 pages dans lequel elle recommande de renforcer la surveillance des zones à risque. Objectif : limiter au maximum la dissémination des graines OGM.

L’Anses recommande une meilleure surveillance des OGM
Colza iStock-MaYcaL ACTUAGRI

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier sous réserve d'avoir communiqué une adresse mail.

Contact : Béatrice ou Nathalie au 04 27 24 01 70 

Découvrez nos offres