FIDOCL
« En 2022, plus de 300 000 animaux ont été génotypés »

Lors de son assemblée générale le 8 mars dernier, la fédération interdépartementale des entreprises de conseil élevage du Sud-Est (Fidocl), a invité l’ingénieure Chris Hozé pour répondre à la question suivante : l’épigénétique permettra-t-elle de prédire les performances des animaux d’ici dix ans ? Interview.

« En 2022, plus de 300 000 animaux ont été génotypés »
Selon Chris Hozé, ingénieure de recherche à Eliance, « la part d’éleveurs qui pratique la génomique a été multipliée par dix entre 2010 et 2020 ». ©Apasec

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier sous réserve d'avoir communiquer une adresse mail).

Contact : Béatrice ou Nathalie au 04 27 24 01 70 

Découvrez nos offres