Restauration collective
Approvisionnement local : une transition déjà amorcée

La restauration collective s’apprête à vivre un tournant au 1er janvier 2022 avec l’obligation, via la loi Egalim, de proposer 
à ses tables 50 % de produits de qualité et durables, dont au moins 20 % de produits biologiques. 

Approvisionnement local : une  transition déjà amorcée
Au 1er janvier 2022, la loi Egalim prévoit que la restauration collective hors domicile propose des menus à base de produits durables et de qualité (label rouge, AOP, HVE, etc.) à hauteur de 50 % dont 20 % de bio. © DR

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres