DÉLINQUANCE
Le Sénat alourdit les sanctions pour violation de domicile

Le 16 mars, les sénateurs ont voté un amendement à la PPL Sécurité globale triplant les peines encourues pour violation de domicile. Un chef d'accusation souvent recherché lors des intrusions dans les élevages.

Le Sénat alourdit les sanctions pour violation de domicile
La mesure reste « juridiquement assez fragile », rappelle le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. ©Gezelin GREE

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiquer une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres