INFLUENZA AVIAIRE
Volailles : la France inquiète pour les marchés à l'export

Après un premier foyer d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) détecté en Haute-Corse le 16 novembre, un nouveau foyer a été confirmé le 19 novembre dans une animalerie des Yvelines. Perdant son statut indemne, la France pourrait se voir privée de certains marchés à l'export.

Volailles : la France inquiète pour les marchés à l'export
Alors que les services de l'État tentent de circonscrire les foyers détectés, les premières inquiétudes portent sur les exportations de volailles. Certains pays « refusent d'acheter de la volaille française », observait Julien Denormandie le 17 novembre. DR

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres