EXPERIMENTATION
Viser l’autonomie protéique  en produisant ses méteils grains

En 2016, les adhérents de Biolait (société spécialisée dans la collecte du lait bio partout en France) ont décidé que leur lait devrait être produit avec des animaux nourris avec une alimentation 100 % française. Dans ce contexte, un groupe d’éleveurs du Rhône et de la Loire s’est mobilisé afin de mener une réflexion plus globale sur l’autonomie protéique. Retour d’expérience.

Viser l’autonomie protéique  en produisant ses méteils grains
Le groupe d’éleveurs « protéine et toastage ». ©E.Butin-Ardab

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiquer une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres