FILIÈRE ÉQUINE
Éleveurs de chevaux et centres équestres à la peine

Sébastien Duperay
-

Mise à l’arrêt pendant le confinement, la filière équine régionale peine à redémarrer. Le point avec son représentant à la FRSEA Auvergne-Rhône-Alpes, Jacques Talagrand.

Éleveurs de chevaux et centres équestres à la peine
Jacques Talagrand, représentant de la filière équine à la FRSEA Auvergne-Rhône-Alpes et membre du conseil d’administration à la FNC (éleveurs de chevaux, FNSEA).

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiquer une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres