FRSEA Aura
« La première des solutions c’est le prix à la production »

Pas de souveraineté alimentaire sans prix rémunérateurs. Ce message, les élus l’ont martelé lors de l’assemblée générale de la FRSEA Auvergne-Rhône-Alpes, organisée jeudi dernier dans le Rhône, à laquelle participait la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert.

« La première des solutions c’est le prix à la production »
De gauche à droite : Michel Joux président de la FRSEA Aura ; Christiane Lambert présidente de la FNSEA et David Chauve, secrétaire général de la FRSEA Aura.

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres