Découverte
Le Cros  de l’Oume :  se reconstruire avec les chevaux

Éleveuse de chevaux depuis 2014 à Bézaudun-sur-Bîne, Ludivine a aussi développé une activité de médiation équine. Avec son projet associatif Loungta, elle propose des séjours pour les femmes victimes de violences.

Le Cros  de l’Oume :  se reconstruire avec les chevaux
Ludivine s’est installée en 2014. Avec sa ferme le Cros de l’Oume, elle propose une vision alternative de l’élevage et de la médiation équine. Elle a aussi créé Loungta, un projet de séjour pour les femmes victimes de violences qu’elle mène avec un noyau dur de bénévoles du territoire : Lorraine, Magalie, Jeanne, Caroline et Marc. ©EP-AD26

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier sous réserve d'avoir communiquer une adresse mail).

Contact : Béatrice ou Nathalie au 04 27 24 01 70 

Découvrez nos offres