VITICULTURE
Un millésime qui va coûter cher à produire...

Le gros des vendanges devrait démarrer autour du 20 septembre dans la partie septentrionale du département. Après la moitié sud et le Diois, nouveau tour d’horizon plus au nord de la Drôme.

 Un millésime qui va coûter cher à produire...
« Cette campagne a été particulièrement pénible et fatigante, avec beaucoup d’heures de travail sur le végétal en vert. Ce millésime coûte cher à produire, la marge de nos vignerons va en être réduite », affirme Pierre Combat.

L'article est reservé aux abonnés à l'édition papier, sous réserve d'avoir communiqué une adresse email au service abonnements.

Pour toute information, contactez le service abonnements au 04 27 24 01 70 ou communiquez votre email à [email protected]

Découvrez nos offres