• Le mois de novembre a été à nouveau particulièrement doux et, surtout, très sec sur l’ensemble du territoire. Des records d’ensoleillement ont été battus un peu partout dans le pays, avant un coup de froid en toute fin de mois.

    Agrométéo
  • Des chutes de neige sont attendues jusqu’à ce soir sur tous les massifs, notamment sur le Vercors et le Haut-Diois.

    Agrométéo Drôme Fil de l’actu
  • Octobre retrouve des températures inférieures aux moyennes de saison et des pluies abondantes, qui ont permis d’amorcer la recharge de la plupart des nappes phréatiques. Le mois a aussi été agité et venté, avec deux fortes tempêtes, Alex et Barbara.

    Découverte Agrométéo Fil de l’actu
  • Seizième mois plus chaud que la normale, septembre est aussi le mois de tous les excès. Une vague de chaleur du 13 au 16, le retour des pluies mi-septembre et l’arrivée précoce du froid en fin de mois ont rythmé la rentrée. Le contraste s’accentue entre territoires secs et régions où l’humidité est préservée.

    Agrométéo
  • Au 3e rang des mois les plus chauds depuis 1900 selon Météo France, août a été marqué par un épisode caniculaire du 6 au 13 août, avant un coup de fraîcheur en fin de mois et le retour des précipitations, notamment sur le massif alpin. Août aura encore été globalement très sec.
    Agrométéo
  • Juillet 2020 a été le mois le plus sec depuis 1959, confirme Météo France. Le déficit pluviométrique a atteint 81 % sur l'ensemble du pays, aggravant les situations de sécheresses météorologique et agricole. Le mois s'est achevé par un pic de chaleur, les 30 et 31.
    France Agrométéo
  • La pluie a fait son retour en juin et les températures ont été proches des moyennes de saison, à + 0,3 °C. Un mois presque normal donc, qui reste néanmoins le treizième d’affilée plus chaud que la moyenne.
    Agrométéo
  • Douzième mois d’affilée plus chaud que la normale, mai a connu un ensoleillement généreux et des airs d’été avant l’heure. Les précipitations très inégales sur le pays sont globalement en déficit. Si la recharge des nappes a été bonne dans l’ensemble, leur niveau reste bas dans le Nord-Est, les couloirs de la Saône et du Rhône et l’Est du Massif central.
    Agrométéo
  • Avril a été doux et sec. Les records de températures atteints le classent au troisième rang des mois d’avril les plus chauds, derrière deux de 2007 et 2011. La pluviométrie a été en retrait sur le mois, avec des déficits très marqués dans le grand quart Est du pays. Heureusement, les pluies ont fait leur retour dans les tout derniers jours.
    Agrométéo
  • Après une grande douceur durant les deux premières décades et beaucoup de pluie, mars se termine dans une ambiance hivernale. Le troisième mois de l’année est par ailleurs le 10e d’une série ininterrompue de mois plus chauds que la normale, rapporte Météo France.
    Agrométéo
  • Février 2020 a été le deuxième mois de février le plus doux jamais enregistré après celui de 1990. S’il a beaucoup plu dans la moitié Nord ou sur les Savoie, ce n’est pas le cas dans les régions du Sud et en direction de l’Auvergne, en déficit. Février a aussi été riche en événements météorologiques.
    Agrométéo
  • Le premier mois de l’année commence dans la douceur, alors que décembre avait déjà enregistré des températures très clémentes. Après un trimestre de fortes précipitations, janvier affiche un déficit pluviométrique de plus de 30 %.
    Agrométéo
  • Le mois de décembre, très doux, confirme la tendance annuelle qui fait de 2019 la troisième année la plus chaude depuis le début du XXe siècle. Les pluies excédentaires sur l’ensemble des régions ont favorisé l’humidification des sols et la recharge des nappes.
    Agrométéo
  • Des pluies excédentaires, des épisodes méditerranéens à répétition, une neige lourde qui tombe en abondance et cause des dégâts importants… le mois de novembre a été chahuté, c’est le moins que l’on puisse dire. Sauf pour les températures qui sont restées proches des moyennes de saison.
    Agrométéo
  • La température moyenne de septembre est marquée par une hausse de 1,5 °C par rapport aux normales de saison dans le Centre-Est, en Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté. Les précipitations ont dans le même temps accusé un déficit moyen de 66 % sur la zone.
    Agrométéo
  • La température moyenne du mois d’août s’est établie à 22°C soit 1,5 °C de plus que la normale pour la zone Centre-Est, selon Météo France. Les précipitations, très rares au Sud de Vienne, ont plutôt concerné les contreforts du Massif central, et une large bande allant de Saint-Étienne à Bourg-en-Bresse.
    Agrométéo
  • Le mois de juin a été marqué par plusieurs épisodes rarissimes sur le Centre-Est. Il y a eu un fort épisode caniculaire jugé exceptionnel par sa précocité par Météo France, et un épisode orageux très violent qui a ravagé plusieurs dizaines de communes de l’Ardèche à la Haute-Savoie et de la Loire au Genevois, dont 30 dans la Drôme.
    Agrométéo
  • Les températures du mois de mai 2019 sont en retrait par rapport à la normale saisonnière de 1,3 °C au niveau national, et de 1 à 2 °C sur la zone Centre-Est. La fraîcheur n’est pas liée aux précipitations qui ont également été inférieures à la normale, jusqu’à 60 % sur certaines stations météo.
    Agrométéo
  • Le premier mois de l’année 2019 met fin à une série de neuf mois pendant lesquels le cumul de températures mensuel était supérieur à la normale. Avec -0,4°C, le cumul de janvier est inférieur à la normale, tout comme les précipitations en retrait.
    Agrométéo
  • L’année 2018 s’est terminée par un mois de décembre contrasté en termes de précipitations et de températures. Météo France affirme qu’elle est l’année la plus chaude jamais enregistrée en France avec une température moyenne supérieure de 1,4°C par rapport à la normale.
    Agrométéo
  • Le mois de septembre a été digne d’un mois de juillet avec des températures estivales et une quasi-absence de précipitations digne de ce nom. La végétation et les cultures non irriguées souffrent du manque d’eau dans les horizons superficiels du sol.
    Région Agrométéo
  • Le Centre-Est a connu un mois d’août très chaud et sec avec un épisode caniculaire qui s’est poursuivi sur la première décade. L’été 2018 se place en 2e position en termes de chaleur, après 2003.
    Agrométéo
  • Le mois de juin a été coupé en deux avec une période instable et orageuse et une deuxième quinzaine protégée par l’anticyclone des Açores offrant quinze jours de soleil et de chaleur. Les précipitations sont plutôt conformes aux normales dans le Centre-Est.
    Agrométéo
  • Les températures du mois d’avril ont été sur la quasi-totalité du mois supérieures à la normale accompagnées de faibles précipitations pour le Centre-Est centre, excepté sur le sud de la Drôme et de l’Ardèche.
    Agrométéo
  • Dans la lignée du mois de février, les températures du mois de mars ont été légèrement inférieures aux normales de saison, dans un régime de pluies abondantes notamment sur le Centre-Est.
    Agrométéo